Dans son plus simple appareil le papier est plat mais il existe différentes techniques afin de le mettre en forme ou en volume. En effet à la suite d’une impression, la finition habituelle sera une coupe droite des 4 cotés au massicot, mais de la naissance d’une boite au plus évolué des faire-parts, la coupe rectangle manquera cruellement d’originalité. Nous allons vous détailler dans ce match les différences entre la découpe laser et la découpe à la forme, qui sont pour le moins très complémentaires d’autant plus qu’il est nécessaire de partir d’un même fichier PDF pour les deux.

Découpe Traditionnelle

Dans le coin gauche vous trouverez la découpe traditionnelle, poids lourd de la finition, historique !

Dans notre cas, sur papier, elle nécessite la création ,par un prestataire spécialisé, d’un emporte pièce comme pour faire des biscuits appelé communément, “forme de découpe”. Généralement cette forme est en bois, à l’intérieur sont positionnés les filets coupants, rainants et autres perforateurs en fonction d’un visuel prédéfini. Afin de pouvoir découper un support papier, cet outil est positionné d’un coté d’une presse porte feuille et le support papier de l’autre, ainsi la pression exercée coupera ou viendra rainer le papier. Voici en résumé ci dessous les différents points forts et faibles de ce type de découpe.

Les plus :

  • Tranche du papier reste immaculé même sur les cartons jusqu’a 5mm
  • Véritable rainage au coeur du papier
  • Cadence de production automatisée & élevée (2000 découpes / heures)
  • Forme réutilisable pour réduire les frais de retirage.

Les moins :

  • Frais d’outillage (mini 100€) sur première commande
  • Finesse de découpe limitée par le pli et l’épaisseur des filets (0,3 / 0,6 / 0,9 mm)
  • Découpe impossible sur plexiglas et bois
  • Stockage des formes très volumineux
  • Découpe mi-chaire sur adhésifs est limitée à quelques filets
  • Point d’accroches obligatoires pour les petites découpes sinon le papier reste dans l’outil ou tombe dans la machine.

Vous trouverez ci dessous quelques images accessibles avec une finition en découpe traditionnelle à la forme

Découpe laser

Dans le coin droit, vous trouverez l’outsider, la touche high tech de notre atelier.

La découpe laser CO2 issue des technologies de précision en vigueur dans beaucoup de domaines à débarquer dans le monde de l’imprimerie depuis quelques années maintenant. Pour couper du papier en 2020, il suffit désormais d’un clavier, d’une souris et du très célèbre Adobe Illustrator ®… Le faisceau lumineux est acheminé par un jeu de miroirs jusqu’au bras XY de la machine et focalisé avec une lentille sur la surface du papier. Afin de découper une forme, le logiciel envoie 3 informations :

  1. Un fichier de tracé
  2. Une vitesse
  3. Une puissance

Equipé d’une caméra de repérage, la découpe laser offre une précision chirurgicale capable de corriger les sauts de taquets en offset et autres mouvements dues aux impressions numériques. Voici en résumé les différents points forts et points faibles de ce type de découpe.

Les plus :

  • Pas d’outillage, découpe correcte dès la 1ère feuille.
  • Le “trait” de laser appelé kerf soit 0,08mm sur papier (80 à 400 gr/m2) jusqu’a 0,3mm en fonction de l’épaisseur du support.
  • Découpe Papier, Bois, Plexiglas, Acrylic, PMMA, Textile, MDF, Pizza et bien d’autres …
  • Utilise un simple fichier PDF vectorisé pour créer une découpe
  • Découpe mi-chaire toutes formes classiques (ronds, hexagones…) ou lettrage jusqu’a une lettre en corps 6pt !
  • Pas de point d’accroche nécessaire, les plus petites découpes sont retirées manuellement

Les moins :

  • Tranche du papier à tendance à brunir en fonction de l’épaisseur et des fibres du support.
  • Le rainage est une gravure qui laisse un trait. Le papier devient cassant au pli au delà de 300 gr/m2
  • Cadence de production manuelle feuille à feuille et directement liée à la complexité du visuel.

Vous trouverez ci dessous des images accessibles avec une finition en découpe laser

Pour conclure

Pour finir ce match, nous pouvons affirmer que ces deux techniques cohabitent parfaitement au sein de notre atelier. Chacune aura son domaine de prédilection, et ironie du sort, pour la fabrication d’une forme de découpe il faut en partie utiliser une machine de découpe laser …

Les découpes à la forme sont utilisées principalement pour des produits à gros volume de production et ou papier a fort grammage

  • Du packaging
  • Des invitations sur cartons épais 700gr et jusqu’a 10, 15 ou même 30/10 èmes.
  • De la papeterie

Tandis que la découpe laser se positionne plus sur des produits avec des quantités inférieures et support autres tel que :

  • Les faire-part de Mariage et Naissance
  • Les prototypes de packaging
  • Découpe et gravure des supports autre type, bois, plexiglas
  • Les adhésifs sur mesure et en découpe mi-chaire

L’ultime question …

“Dites moi quelle est la moins chère de ces techniques ?”

Sachant qu’il est possible de placer plusieurs poses d’une découpe dans une feuille SRA3 par exemple. Le point d’équilibre se situerait autour de 300 feuilles SRA3 à découper, en dessous ce sera la découpe Laser et au delà la découpe à la forme.

En espérant que cet article vous ai été utile, n’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements