Impression en marquage à chaud est utilisée sur une très large gamme de support, du 80g/m2 à plus de 1000g/m2 en un seul passage. Au delà du choix papier, le choix du film est primordial en fonction de l’application ou du rendu souhaité.

Il y a presque autant de possibilités pour choisir un film que pour choisir une couleur d’impression. Nous vous proposons un article à ce sujet mais également des échantillons sur demande pour vous rendre compte du résultat.

Les Classiques

Quand on parle de marquage à chaud ou Dorure à chaud, la plupart du temps c’est effectivement de la nuance Or qu’il s’agit. Les films dit classiques sont par conséquent :

  • Or
  • Argent
  • Cuivre

Cela pourrait être simple, oui ! Mais au sein de chacune de ses catégories il existe plusieurs dizaines de nuances de teintes allant de l’or pâle, l’or rose au bronze. Pour finir avec nos classiques chacune de ses nuances existe en finition Brillante ou Mate

Pantone Metallics

Toute la gamme des Pantone métallique également accessible. Donc les violet, bleu, rose et autre variantes sont toutes disponibles en film de marquage. L’avantage avec cette méthode sera la brillance et les reflets du rendu de l’impression contrairement à un offset “traditionnel”.

Le Catalogue Pantone

De manière générale l’ensemble de la gamme Pantone, Pantone Neon et Pastel est accessible. Comme précédemment le principal avantage est la brillance ainsi que la profondeur des couleurs. Du fait de la méthode d’impression du marquage, il est alors possible d’imprimer n’importe quelle couleur sur des papiers supérieurs à 400g/m2 et ce contrairement au procédé offset où le grammage maximum est limité à 400g/m2.

La polyvalence de l’impression typographique commence la où l’offset s’arrête.

L’holographique

Le clou des films de marquage à chaud est sans contestation l’holographique. Ils sont conçus sur une base de film argent brillant mais aussi blanc brillant auquel on applique des effets holographiques. La diffraction de la lumière sur le film fait ressortir des reflets colorés mais aussi des motifs (cercles, colonnes, points, kaléidoscope …). Au-delà d’une utilisation pour l’ennoblissement de l’imprimé il est très souvent utilisé comme procédé anti-contrefaçon pour la sécurisation notamment les billets et autres tickets.